Le sud de la Thailande.. l'autre visage du pays

Après notre petite virée dans le nord, nous avions encore 2 semaines avant la fin de notre visa thaïlandais.  Nous avons donc décidé d'aller faire un tour dans le sud, si renommé pour ses plages sublimes. Mais où aller? Tant de choix, tant d'îles à découvrir. Notre choix s'est arrêté sur Kao Lak, site tristement connu par le tsunami de 2004 qui avait fait des dizaines de milliers de victimes. Papa Laperle était attiré par une excursion menant vers les îles Similans, réputées pour le snorkling et la plongée. On réserve donc une semaine à la même place, la deuxième fois que l'on reste si longtemps à un endroit depuis 5 mois! C'est donc parti pour le bus de nuit, départ à 19:00 et arrivée à 8:00 le matin. On change les bagages de place, allant du bus au tuk tuk pour se rendre à l'hôtel!

On the road again... 

On the road again... 

Wouaouuu du luxe pas possible...enfin pour nous qui avons pas mal revu nos standards à la baisse! Premier constat des filles: "Maman, il y a un bain..."  C'est tout dire! On profitera donc de cet endroit pour s'offrir de belles vacances après tous ces transports dans le pays et aussi quelques petits pépins de santé, bien gérés. On a aussi avancé beaucoup dans nos cahiers avant de prendre congé pour la période de Noël.

En toute honnêteté, nous avons eu un choc dès notre arrivée, la gentillesse de nos Thaïs chéris ayant laissé place à l'escroquerie. Eh oui, le tourisme de masse a complètement changé l'attitude des habitants du sud du pays, vraiment dommage. D'abord les prix ont triplé sur tout, et le sourire est absent. On doit recompter notre change chaque fois, car plusieurs erreurs se produisent lors des paiements.. Bref on doit être sur nos gardes tout le temps. Cela n'enlève pas la beauté de l'endroit. Nous avions besoin de repos et nous avons atteint l'objectif. Petit bémol: des touristes du même hôtel ont eu la malchance d'être touchés par des méduses... heureusement non mortelles mais très douloureuses, donc pas de baignade devant notre belle chambre. 

Nous avons fait deux excursions, soit l'île de James Bond, nommée ainsi en l'honneur du film portant le nom ayant été tourné là-bas. Le moment fort de la journée: visiter une école flottante, sur une île ou s'entassent plusieurs familles avec très peu de moyens. C'est choquant. À se demander aussi ce qu'ils font de leur déchets. ??

P1110595.jpg
P1110566.jpg
P1110683.jpg
La sieste...dure 2 heures. Une belle pause pour les profs!

La sieste...dure 2 heures. Une belle pause pour les profs!

Terrain de soccer... unique

Terrain de soccer... unique

P1110796.jpg
Réconciliation possible??

Réconciliation possible??

On voit qui ne respecte pas les règles comme d'habitude!!

On voit qui ne respecte pas les règles comme d'habitude!!

Et puis il y a eu les Similans... carrément génial. La couleur de l'eau est magnifique, les poissons partout et une guide super attentionnée pour nos filles. Rien à demander de plus. 

IMG_3383.JPG
P1110842.jpg
IMG_4118.JPG
IMG_8932.JPG

Nous avons ensuite terminé notre séjour à Phuket, endroit privilégié des voyageurs mais hyper touristique. Encore là, le changement de ton est marquant, pas de sourire, pas de Hello... Par contre on a profité de la belle plage, sans jellyfish!!! 

P1110875.jpg
Nos dernières heures en Thaïlande

Nos dernières heures en Thaïlande

Bilan

L'heure est au bilan, après 7 semaines passées dans ce merveilleux pays! Est-ce qu'on a aimé? OUIII!  D'ailleurs c'est le coup de coeur de notre belle Aurélie, elle a adoré tout ce qu'elle a vu et vécu malgré ses petits soucis de santé.  La variété des activités est incroyable, les paysages vraiment beaux, passant des montagnes aux plages de rêve. On a évidemment préféré le centre et le nord, d'abord parce que le tourisme y est plus dilué, mais aussi parce que les habitants sont si aimables. Leur gentillesse nous a littéralement conquis. 

Notre semaine passée avec nos amis québécois aura été mémorable, et les rencontres faites au fil des semaines auront été profondes et enrichissantes. 

Nos tops

  • Notre semaine à Ko chang, pour voir nos amis, pour la bouffe, pour les gens...pour tout
  • Notre journée avec M.Pee à Chiang Mai, drôle, intéressant, captivant....
  • Revoir nos amis de l'île de la réunion rencontrés à Bali!! Les enfants étaient aux anges...ne pas lire des anges!!
  • Les Similans, on ne reverra pas une eau aussi turquoise et translucide de sitôt
  • La visite de la grotte à Pai, une première pour la famille et c'est une expérience surprenante
  • Le chauffeur de taxi qui nous a retrouvé au fond du marché afin de nous rendre l'appareil photo, respect l'ami 

Nos flops

  • Phuket à l'unanimité, pas de charme, pas de saveur thaï, pas de jovialité
  • Notre cabane à Pai, on ne recommande pas

Nos bonnes adresses

Prasuri guest house à Bangkok, petit confort mais vraiment bien situé et bonne bouffe.  On y est retourné 3 fois, donc 12 nuits passées 

Bangkok poutine, un incontournable pour les Québécois!

Sangtawan, à Ko chang, super emplacement et belles chambres....  Bon, on avoue, on a un parti pris sur celui-là!

Tara guest house à Kanchanaburi

Lanna boutique resort à Chiang Mai

Banthi tour, pour la journée avec M.PEE

Chat house, à Chiang rai, pour le personnel plus que dévoué pour ses clients

Tr guest house à Sukhothai, un couple qui a à coeur de faire découvrir sa ville et faire plaisir à ses clients

Maintenant, point de vue budget cela donne:

Pour un total de 7368$ pour 53 jours

Pour un total de 7368$ pour 53 jours

Sukhothaï

Ancienne capitale du Siam au cours du 13ième siècle, cette ville attire les touristes de partout dans le monde grâce à son parc historique inscrit au patrimoine de l'UNESCO. Le site est d'abord immense, et les statues de Bouddha magnifiques. Comme nous avons convenu de rester 3 semaines supplémentaires dans le pays, cette visite était de mise afin de satisfaire notre soif de vieilles pierres!!! Et on a été servi! Nous en avions assez des temples dorés, mais les ruines du passé, on en voulait encore. Nous avons décidé de louer un tuk-tuk pour la journée, car déjà à l'aube c'était cuisant. Pas question de brûler les filles quand même, vu la grosseur du site. Notre chauffeur a d'ailleurs été un super guide, et vive la technologie...il y avait une application smart phone qui expliquait les monuments principaux en français! 

Bien franchement, après la visite de ce site magnifique, la ville en soit n'a pas trop à offrir. Nous avons profité de la piscine municipale et passé les 2 jours suivants à se remettre à jour côté académique... 

Nous replions donc bagages 3 jours plus tard afin de rejoindre Bangkok et réserver nos billets de bus pour les plages du sud. Le problème: savoir lesquelles choisir!!

À suivre..

P1110259.jpg
IMG_2584.JPG

Chiang Rai...on change de cap!

Chiang Rai était notre dernier arrêt avant de passer au Laos. Tout était en place: 3 nuits pour visiter cette petite ville sans grand intérêt mis à part quelques temples et un superbe parc.. Ensuite hôtel réservé au Laos pour notre virée sur le Mékong qui nous amenait à Luang Prabang... Et pafff, forte fièvre pour notre Lili et son état est vraiment moche. Qu'est-ce qu'on fait? Notre visa échoit la journée même et nous devons absolument aller consulter à l'hôpital car la fièvre monte toujours.  Nous savons très bien que notre prochaine étape sera trop pénible pour elle (2 jours de traversée sur un petit bateau avec arrêt chaque nuit dans un guest house en bordure du Mékong), d'autant plus que le système de santé laotien n'en mène pas trop large selon les touristes rencontrés. La proprio de notre guest house nous appelle un taxi qui nous amène d'abord à l'ambassade afin de prolonger notre visa thaïlandais. Ils nous demandent une copie de tous nos papiers mais eux ne le font pas. MERDE. Hop à l'hôpital, Aurélie dépérit à vue d'oeil, les copies ils peuvent bien se les........ où je pense pour l'instant. Notre chauffeur de taxi nous y conduit, puis en moins de 15 minutes on voit le médecin. Premier constat: otite qui revient encore ET douleur intense dans le ventre côté appendice. REMERDE. On part pour l'échographie et sérieux, la maman capote pas possible. Au bout d'une heure le médecin nous rappelle et on a le coeur qui bat un peu trop fort. Résultat: intestins inflammés mais pas d'appendicite. OUF, soulagement. Après la remise des antibios et médicaments de toutes sortes, notre journée est loin d'être terminée. On doit quitter le pays avant minuit. On retourne à l'ambassade avec notre gang et notre chauffeur de taxi qui nous a attendu tout le long à l'hôpital, ainsi que l'employée de notre guest house qui a fait la copie de nos papiers pendant notre attente à l'hôpital. Franchement pour le service, les Thaïs, ils l'ont l'affaire! On passe au guichet et le petit messieur nous demande de régler la note: 500$. Ouch, quand il faut il faut, c'est pour notre puce. MAIS le fonctionnaire vraiment gentil nous dit: "Il est 16:00, reprenez votre taxi, allez à la frontière birmane et payez les 500 baths (20$ canadien) de frais d'entrée par personne sur le territoire de la Birmanie et vous pourrez avoir une autre exemption de visa pour 30 jours". Nous sommes à une heure et quart de la frontière, la fièvre d'Aurélie commence à se contrôler et même elle nous dit: "C'est bon, je suis capable". Et hop, on part pour la Birmanie avec notre gang afin de sauver 400$ de visa. Arrivés à la frontière, nous allons rapidement au guichet de la douane et évidemment, c'est la séance traditionnelle de photo avec les policiers et nos filles. Au final, ils auront mis plus de temps à les poser que de faire nos billets de sortie!! Nos papiers en main, nous reprenons le chemin vers notre taxi et nous assistons à des scènes désolantes. Des enfants de l'âge de notre Emmy, donc pas plus de 4 ans, mendient sur un pont tout ce qu'il y a de moins sécuritaire. Déjà de les voir dans cette misère nous arrache le coeur, et de savoir qu'ils risquent de tomber dans la rivière à tout moment est inquiétant. Les filles sont très silencieuses, elles comprennent qu'il n'y a pas de mot pour décrire cette situation. Nous embarquons dans le taxi, heureux de rentrer à la maison comme on s'est habitué à dire malgré notre statut de nomade. Le personnel de notre hôtel aura été génial dans toute notre aventure! Ils ont été aux petits soins tout le reste de notre séjour chez eux, le temps que notre belle Aurélie reprenne des forces.

Un pied en Birmanie et l'autre en Thaïlande... La fin d'une journée trop longue à notre goût. 

Un pied en Birmanie et l'autre en Thaïlande... La fin d'une journée trop longue à notre goût. 

Un des temples hors de l'ordinaire de Chiang rai! Nous n'aurons pas été voir les autres. 

Un des temples hors de l'ordinaire de Chiang rai! Nous n'aurons pas été voir les autres. 

Une forêt d'arbres à caoutchouc... entaillés comme nos érables du Québec. Juste de penser aux érables nous fait mal alors chut!!!! On se promet de vider une canne de sirop d'érable en moins d'une minute à notre retour. 

Une forêt d'arbres à caoutchouc... entaillés comme nos érables du Québec. Juste de penser aux érables nous fait mal alors chut!!!! On se promet de vider une canne de sirop d'érable en moins d'une minute à notre retour. 

Plantation de thé dans un superbe décor.

Plantation de thé dans un superbe décor.

Pai...ou tourisme à gogo!

Notre petite virée à Pai débute par un mini van privé (rien de trop beau!) avec nos amis Réunionnais et Français! Eh oui, nous sommes maintenant 12 à voyager ensemble. On use donc de notre pouvoir du nombre pour se négocier du confort! Nous avions en tête d'arriver dans un site plutôt enchanteur, à en voir les superbes photos de la nature verdoyante qui nous attend... La route pour s'y rendre est d'ailleurs superbe, même si on se tape plus de 760 courbes (sac à vomi à prévoir absolument). ERREUR. Pai est un village qui s'est transformé au fil des années en un vrai village de touristes, ou  l'on se demande s'il y a des locaux qui y habitent mis à part les marchands. Les kiosques s’emboîtent les uns sur les autres, mais l’atmosphère y est tout de même conviviale! Nous avons loué une hutte très très rudimentaire. Les filles adorent, nous un peu moins! 

pai 1.jpg

On ne peut élaborer vraiment plus sur ce petit village, puisqu'au final nous y sommes restés seulement 3 nuits, mais on a quand même fait l'une de nos activités les plus marquantes en Thaïlande.  Le tour impliquait la visite d'une grotte assez reconnue ici, où ils y ont retrouvé plus de 800 tombes datant de plus de 3000 ans. La visite est spectaculaire, et troublante à la fois. On y croise un serpent venimeux, pas rassurant mais nous sommes quand même sur son territoire. Stalagmites et stalactites sont au rendez-vous et c'est une belle découverte pour nous. Après l'immense grotte on se dirige vers une source chaude, nombreuses en Thaïlande. Comme c'est samedi, il y a beaucoup de Thaïs en congé! On termine la journée par le coucher de soleil sur un canyon.... 

Bref un passage court mais instructif dans cette belle région! Nous quittons nos amis le troisième jour afin d'aller à Chiang Rai, notre dernière destination avant de rejoindre le Laos (que nous ne verrons jamais finalement...à suivre).

P1100595.jpg
grotte 1.jpg
Un beau cours de géographie pour les grandes!!

Un beau cours de géographie pour les grandes!!

Un petit répit!!

Un petit répit!!

Une vue panoramique...

Une vue panoramique...

 

 

Chiang Mai, trop d'offres et pas assez de temps!

Apres nos 12 heures de bus de nuit, nous retrouvons enfin nos amis Sabine, Guiom, Korü et Zeya! Les enfants sont trop contents de se revoir! Comme la route a été longue, on décide de se reposer avant de sortir visiter la fabrique d'ombrelles conseillée par notre ami Jean-Yves. Un succès. On en profite pour demander aux artistes de tatouer les sacs à dos des enfants en guise de souvenirs! On y observe sur place toutes les étapes de la fabrication d'éventails et parasols de toutes sortes et de toutes les grosseurs. 

P1090888.JPG
P1090930.JPG
P1090912.JPG
P1090875.JPG

Quand rêve devient réalité...

Notre deuxième journée à Chiang mai, nous l'avons passée dans une réserve d'éléphants! Au menu: les nourrir, les laver dans la boue, les nettoyer dans la rivière...et juste les admirer! On a même eu la chance de voir la maman allaiter son tout petit bébé!  Une superbe journée passée dans un environnement ou nous étions certains que ces animaux étaient traités comme ils le méritent: pas de couteau, pas de fouet ou autre arme utilisée afin de les malmener. Les guides sont très clairs: ces animaux sont rois et maîtres ici, soyez prudents. 

P1090978.JPG
P1100179.JPG
P1100183.JPG

Mr Pee, un guide haut en couleurs!!

Le lendemain, nous avions aussi une grosse journée au programme: la rencontre avec Mr Pee et la visite des métiers traditionnels de la Thaïlande. Gros gros coup de coeur. Nous étions seuls avec notre guide qui parle français (un gros plus) et nous pouvions sentir son amour envers sa communauté. Il tente d'aider les personnes âgées à vaincre leur isolement tout en leur permettant de gagner un petit revenu. 

Notre guide, Mr Pee. Un personnage vraiment attachant!

Notre guide, Mr Pee. Un personnage vraiment attachant!

Aurélie nous a bien surpris en mangeant un criquet vivant! Selon notre guide, c'était la première enfant à le faire en 6 ans!

Aurélie nous a bien surpris en mangeant un criquet vivant! Selon notre guide, c'était la première enfant à le faire en 6 ans!

Loryane écoute attentivement les consignes lors du cours de cuisine thaï!

Loryane écoute attentivement les consignes lors du cours de cuisine thaï!

Est ce que Pat va se mettre à la cuisine au retour? J'en doute mais il a eu bien du plaisir!

Est ce que Pat va se mettre à la cuisine au retour? J'en doute mais il a eu bien du plaisir!

Emmy travaille fort!

Emmy travaille fort!

Tout un décor !!

Tout un décor !!

Pas photogénique hein??!!

Pas photogénique hein??!!

Nous avons quitté Chiang Mai avec le sentiment de devoir y revenir, car le temps nous a manqué afin de bien en faire le tour. Nous sommes donc partis avec nos amis vers la ville de Pai, ou d'autres belles aventures nous attendaient!!!

Kanchanaburi, passage trop court....

Après notre semaine passée à relaxer sur l'île de Koh Chang, nous sommes prêts pour entamer une portion plus chargée de notre itinéraire. Par contre, passage obligé à l'hôpital de Bangkok car Aurélie a un tympan perforé. On goûte pour la première fois à la médecine hors de notre Québec (en 4 mois de voyage à 6 personnes c'est quand même une bonne moyenne) et franchement nous sommes impressionnés. En une heure top chrono, on passe l'enregistrement, voit l'infirmier, le médecin, on paie la note, reçoit les antibiotiques... et le taxi nous dépose à l'hôtel...qui dit mieux?? Dès le lendemain on voit l'ORL afin de nettoyer le canal. 

Traitement ORL à Lili

Traitement ORL à Lili

De retour sur pied, nous quittons vers Kanchanaburi en se disant que si la situation de notre grande change, on reviendra à Bangkok sans hésiter. Deux heures de route plus tard, nous sommes dans notre hôtel, et surprise: nous avons une piscine!
On se débarrasse rapidement de nos sacs à dos et vite, on appelle un taxi (lire: boîte de pick up!!) afin de rejoindre le pont de la rivière Kwai (qui était tout près mais on voulait ménager notre grande fille!) Ce pont, ainsi que le chemin de fer, sont tristement célèbres pour les milliers de prisonniers et travailleurs qui y ont perdu la vie dans d'atroces conditions sous l'emprise japonaise. Il y a toujours cette atmosphère lourde lorsqu'on visite ce genre d'endroit. Les filles posent beaucoup de questions, ce qui nous amène à pousser plus loin et aller voir le cimetière de ces victimes. Visite chargée d'émotions à la vue de toutes ces pierres tombales, mais qui reste aussi éducatif pour petits et grands. 

P1090499.JPG
P1090536 2.JPG
P1090562.JPG

Un petit paradis au milieu de nulle part

Kanchanaburi est aussi le point de départ pour une superbe excursion... les chutes d'Erawan. On négocie donc un taxi la veille (lire encore boite de pick up!) qui viendra nous récupérer à 7:30. Pourquoi partir si tôt? Pour éviter la horde de touristes qui arrivera un peu plus tard dans la journée! Le sentier qui mène aux 7 niveaux de ces superbes chutes se fait très bien avec les enfants, mais attention, à partir du cinquième niveau, c'est tout un défi. Personnellement, on a arrêté là car il reste pas mal de temps au voyage et on ne veut pas prendre le risque de se blesser. Honnêtement on en avait déjà plein la vue!! C'est incroyable la beauté de cet endroit, en espérant que ce parc reste protégé.  

23559587_10155895626854532_7476671392077929057_n.jpg
P1090625 2.JPG
P1090630.JPG
Une belle rencontre dans les sentiers!! Ils ont pris plaisir à prendre des photos avec nous!

Une belle rencontre dans les sentiers!! Ils ont pris plaisir à prendre des photos avec nous!

Une moins belle rencontre!! Un varan de près de 2 mètres. Disons qu'on a attendu qu'il rebrousse chemin avant de continuer!

Une moins belle rencontre!! Un varan de près de 2 mètres. Disons qu'on a attendu qu'il rebrousse chemin avant de continuer!

Au final, nous serions restés une journée de plus dans cette ville afin de l'explorer davantage, mais l'envie d'aller retrouver nos amis connus à Bali est plus forte. Alors on réserve notre bus de nuit le soir même vers Chiang mai!! Une autre belle destination qui a beaucoup à offrir!

Koh Chang, la merveilleuse...

Après un trajet de 6 heures entre taxi et bateau, les familles Prince et Laperle arrivent sur cette sublime île ou nous retrouverons le calme pendant une semaine. Nos amis Jean-Yves et Marie-Anne sont déjà prêts à nous accueillir à la descente du taxi! Quel bonheur de revoir ce couple qui nous avait contacté avant notre départ en tour du monde afin de nous offrir leur aide pour la portion Asie.  Nous en sommes tellement reconnaissants! Après les salutations, nous avons rapidement notre bungalow et rapidement on se retrouve tous à la mer! 

P1090193.JPG

Autant pour les petits que les grands, se baigner et jouer dans le sable ont été les must de cette semaine. Ah oui j'oubliais... la bouffe!!!! On a telllllllement bien mangé c'est pas possible, c'est l'avantage d'avoir les spécialistes de Koh Chang à ses côtés!!! Nous donnons raison à cette réputation que l'une des meilleures cuisines du monde se trouve en Thaïlande. On a même eu droit à deux balades dans la boite d'un pick up afin de se rendre plus loin sur l'île pour souper!!  Traitement de faveur!

Bon ok, il y a toujours une exception à la règle!!! Loryane en est restée aux frites et épis de maïs!!!

Bon ok, il y a toujours une exception à la règle!!! Loryane en est restée aux frites et épis de maïs!!!

Notre limousine!

Notre limousine!

Les filles ont récupéré les apprentissages scolaires que nous avions mis de coté pendant notre semaine dans la capitale thaïlandaise, et papa et maman ont pris congé de l'organisation massive des semaines à venir! 

La traditionnelle bascule à papa!

La traditionnelle bascule à papa!

Notre dernier souper de gang, aussi bien dire en famille!!

Notre dernier souper de gang, aussi bien dire en famille!!

Cette semaine est passée à la vitesse grand V,  entre scolarité, jasette et farniente.  Jean-Yves est un pro de la techno et nous a bien fait comprendre que la jeunesse n'a pas le dessus sur lui. On a des croûtes à manger avant de lui arriver à la cheville! Marie-Anne, quant à elle, en avait plein les bras avec notre Emmy, qui a fusionné avec elle dès le départ.  Il est maintenant temps de se dégourdir les pattes car les prochaines semaines s'annoncent bien remplies afin de découvrir le nord de la Thaïlande.

Plus que 15 jours avant de devoir sortir du pays, ayant ainsi écoulé les 30 jours permis sans visa. Ça va trop vite, on capote!!!

Belle vue de notre hâvre de paix.

Belle vue de notre hâvre de paix.

Bangkok, back to the reality!!!

Bangkok, la surprenante

On y est, en Thaïlande. Passage obligé, nous débarquons dans une ville qui ne nous attirait pas trop au départ. Avec des enfants, la peur nous empare un peu lorsque nous avons à bouger dans d’énormes foules, au milieu d’un trafic infernal. On attrape donc nos sacs à dos et trouvons un taxi vers l'hôtel réservé au préalable par notre ami Jean-Yves. Pour une fois, nous arrivons plutôt en forme car c'était un tout petit vol, alors on décide tout de suite d'aller faire connaissance avec les lieux.  Et puis surprise: on adore! Il y a tant de choses à voir et à faire.  Il y a plusieurs Bangkok en une! D’abord la culturelle: avec tous ses temples plus beaux les uns que les autres. On sent dès notre arrivée que la religion est au centre de tout. Les enfants sont tout aussi impressionnés que les grands devant ces constructions parfois démesurées, toujours luxueuses et colorées. 

Le célèbre Bouddha couché, notre préféré!!

Le célèbre Bouddha couché, notre préféré!!

Il y a ensuite l’arrière-scène de Bangkok, c’est-à-dire la vie des gens qui sont installés en bordure des cours d’eau. L’un de nos plus beaux souvenir, c’est la ballade sur les Klongs,  à faire absolument. C’est d’ailleurs à cet endroit que nous avons constaté l’honnêteté de notre chauffeur de taxi, ayant traversé le marché jusqu’à l’embarquement afin de nous remettre notre appareil photo oublié. 

P1080968.JPG
P1080916.JPG

Il y a enfin Bangkok, la méga métropole. La ville des gratte-ciels, des centres d’achats gigantesques, avec une légère impression d’être à Time Square par moment. Bref cette ville a la recette pour plaire à tous les types de voyageurs. 

On fait la pause! Direction: la maison de Jim Thompson...à découvrir pour sa fabrication traditionnelle de soie ainsi que la beauté de la maison évidemment!

On fait la pause! Direction: la maison de Jim Thompson...à découvrir pour sa fabrication traditionnelle de soie ainsi que la beauté de la maison évidemment!

Énorme centre d'achat de Bangkok...pour nous ça n'aura été qu'une simple balade!

Énorme centre d'achat de Bangkok...pour nous ça n'aura été qu'une simple balade!

Nous avons pris une grosse semaine pour bien se familiariser avec la ville. En restant assez longtemps, on peut plus prendre le pouls du quartier, prendre conscience des coutumes et observer le quotidien de ce peuple si différent de nous. 

Nous avons apprécié la visite des moines bouddhistes venu bénir notre guest house par des prières et repartir avec les offrandes préparées par les proprios. Une belle scène du quotidien thaïlandais. 

Bangkok nous aura réservé une autre belle surprise. La rencontre imprévue d’une autre famille montérégienne en tour du monde. Les liens se sont tout de suite tissés entre nous, tellement que nous avons décidé de partir ensemble rejoindre nos amis Jean-Yves et Marie-Anne à Ko Chang.  

C’est donc après 7 nuits passées en ville et avec un flagrant besoin d’air frais que nous quittons vers la mer……